Il n'y a rien à rejeter par José Le Roy

Il n'est pas nécessaire de rechercher l'absence de bruits pour trouver le silence ; le silence est ce qui entend les bruits.

 

Il n'est pas nécessaire de demeurer assis à ne rien faire pour trouver la paix ; la paix est toujours en nous, que nous soyons actifs ou pas.

 

Il n'est pas nécessaire (et c'est même impossible) de ne plus penser pour découvrir l'espace de la conscience; la conscience est toujours là, qu'il y ait des pensées ou pas.

 

Il n'y a rien à rejeter dans notre expérience pour s'éveiller à sa vraie nature. Les sensations, les mouvements, les pensées, les paroles...tout apparait dans la Pure Conscience éveillée.

 

Le secret c'est de prendre conscience à la fois du monde et de l'Ouvert dans lequel il apparait.

 

Et alors plus rien ne gène l'accès à la conscience.

 

Au contraire, les bruits révèlent le silence, les pensées décorent la conscience, l'action surgit du vide...

S'il n'y avait que le vide, ce serait ennuyeux peut-être...

S'il n'y avait que le monde, ce serait un enfermement total...

 

Mais vivre à la fois le vide et les formes sans dualité, c'est un délice, un mystère, une source d'émerveillement et d'étonnement.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un doigt pointe vers le vide, un autre vers le monde

Un doigt pointe vers le Nirvana, un autre vers lesamsara

et les deux sont UN

© 2018 par José Le Roy

  • Facebook Social Icon